Éleveur et tourisme

Préparation un diplôme d'A.T.E. en 2004


2004 a été une année charnière dans bien des domaines et surtout un retour à la terre et aux chevaux. Fils et petit fils de paysan dans les Combrailles, mes différentes activités ne m'avaient jamais permis de vivre ce que j'ai toujours aimé : la terre et les animaux.
Le virus des chevaux m'a pris surtout en rencontrant un ami, Jérôme, qui a un très bel élevage de chevaux arabes dans le cher. Une belle ferme ancienne avec des bâtiments d'époque, et une quarantaine de chevaux autour de la maison. Chaque visite était pour moi une entrée au paradis. 
Par chance, une formation d'A.T.E. m'a été proposé en 2004, et j'ai passé sept mois à la Ferme équestre de Graville, dans le 77. Logé au château de Graville, nous étions une dizaine à vivre cette formation.
Le domaine de la ferme équestre : 450 hectares de forêt privée et 35 hectares de prés, et une quarantaine de chevaux à disposition. Sept mois de bonheur, à vivre le cheval au quotidien. 
Au programme : 
- Alimentation et soins aux chevaux
- Maréchalerie 

- Sellerie et bourrellerie
- Topographie et orientation
- Gestion des écuries et des prés
- Connaissances générales et juridiques
et surtout accompagnement et balades. 
Au final un diplôme d'A.T.E. obtenu après les épreuves théoriques et une épreuve professionnelle d'accompagnement. 

En outre pendant cette formation j'ai pu participer à l'organisation de l'Equirando 2004 à Chalon sur Saône  avec Jean de Châtillon, ancien champion du monde de TREC individuel et par équipe. Un moment exceptionnel à vivre pour préparer pendant une semaine le site avec les lignes d'attache, les paddocks et les boxes pour recevoir 1300 cavaliers venu de partout, de France et d'Europe. Des rencontres, des chevaux et des hommes... un immense souvenir.

Et puis une participation à un film pour Equidia, une balade dans le Morvan avec là aussi des moments très forts : balades dans des sites exceptionnels, des galops de folie, mon premier bain avec ma monture au lac des Settons... 

Après cette année fabuleuse, retour aux sources dans les Combrailles où j'ai commencé à préparer mon élevage.
Mon rêve est aujourd'hui réalité avec plus de 20 hectares de prés et de bois et une dizaine de chevaux. 
J'ai plaisir a faire partager cela avec les amoureux et passionnés de chevaux.